LE FONDATEUR

 

 S.TIDIANI

L'AUDACE D'ETRE SOI.

ma sœur dessine et ma mère coud, moi je pose mon empreinte sur le playground de Chance Milly à Clichy-La-Garenne. Sous l'œil bienveillant des grands frères, avec une influence new-yorkaise afro-américaine. Ma passion pour le sport fait naître de belles victoires et m'apporte des opportunités, portées vers d’autres univers, des voyages, des rencontres de part le monde. Ces moments de partage m’ont grandement influencé et ont été un apport en terme de richesses culturelles. Indirectement mis face à une réalité qui m’a façonné en tant qu’athlète, mais surtout en tant qu’homme, j’ai toujours eu ce besoin grandissant et irrépressible d'extérioriser. Le vêtement devient alors à son tour, un moyen d'expression, de liberté. Il prend du sens et même de l’intention. 

 EN MARS 2014.

Les premières créations Les Nouveaux Riches sont une hymne à l’authenticité et au dévouement : "sacrifices, hard work and dedication". A mon retour de New York, Les Nouveaux Riches célèbre Harlem et sa légendaire 125th Street. Un lieu familier, où on respire l’effervescence artistique , musicale, photographique et littéraire. Là-bas, tout vit, tout vibre. On crée et on s'affirme. Les esprits sont fins, audacieux et inventifs. Il y a de la vie, des rêves, beaucoup d’espoir et de belles rencontres sur les playgrounds et au coin des rues. A cette époque, la marque vit purement et exclusivement à travers moi.Tous les voyages que j’effectuais, toutes ces pièces créées : je les portais ou je les offrais à mon entourage. La demande était forte et réelle, je mettais un point d’honneur à protéger la philosophie Les Nouveaux Riches en refusant de rentrer dans un schéma classique de production et de commercialisation. J’ai préféré choisir des personnalités qui reflétaient ce pour quoi Les Nouveaux Riches existe.

"Stay real !"

Un remerciement et une forme de reconnaissance à la singularité des individus, de m’offrir visuellement et intellectuellement leur art et leur coeur. Les Nouveaux Riches, avec ses volumes et ses tons bichromes, sont apparus pour la 1ère fois publiquement à Shoreditch House, un temple du luxe discret de l’East London depuis 1995. Invité personnellement à des private openings, aux Fashion Weeks, je brandissais, sans le savoir, fièrement l'icône de la marque :

le kimono « Outside the Matrix ».

 LE TALENT D'ETRE ENSEMBLE.

Avec Les Nouveaux Riches Institution, je veux rendre ce que j’ai eu la chance de recevoir. C’est dans l’union que naît la force, nous le savons tous mais l’oublions parfois. J'ai été rappelé à l’ordre par les beaux hasards des retrouvailles et des rencontres. Un retour aux sources sur le playground de Chance Milly, une reconnexion avec l’essence même de ma personne. De jour en jour, Les Nouveaux Riches sont de plus en plus nombreux, de tout horizon et transgénérationnels.

Ce qui nous réunit, c’est le sens commun du partage, la bienveillance et nos passions. Voir Les Nouveaux Riches sur le terrain aujourd’hui, entraîne chez moi une douce rétrospective des années passées. C’est sur ce même terrain que j'ai appris le dépassement et le désintéressement de soi au service de quelque chose de plus grand. Et ce que j’ai appris ici, à Clichy, m’a servi partout ailleurs, me sert et me servira encore.

Nous pensons qu’un vêtement est bien plus qu’une manière de se présenter au monde : c’est une manière de lui parler pour qu’il nous réponde. Nous sommes intimement convaincus que la vie, les expériences et le savoir se transmettent. C’est là notre mission.  Les Nouveaux Riches Institution, c’est une sensibilité, une conviction et une grande famille. Ce nom nous savons ce qu’il évoque et de quoi nous nous enrichissons chaque jour.